En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu INRA INRA FN3PT Fédération Nationale des Producteurs de Plant de Pomme de Terre

UMT Innoplant

Pathogènes résidents (mildiou, virus Y, jambe noire)

La pomme de terre fait face à de nombreux parasites non réglementés, mais très pénalisants pour les rendements et/ou la qualité des récoltes et faisant l’objet de normes rigoureuses pour la certification des plants.

Afin de préserver la qualité sanitaire des plants et du territoire et d’ajuster les méthodes de lutte, dans un contexte de développement de solutions intégrées de maitrise des bioagresseurs, limitant l’usage de pesticides et exploitant en particulier les résistances génétiques, il est important d’avoir une information actualisée sur les populations pathogènes et sur leur distribution sur le territoire.

Le programme InnoPlant² intègre des actions d’épidémiosurveillance, en ciblant en priorité les pathogènes suivants, impactant le plant mais aussi plus largement la pomme de terre :

  • Phytophthora infestans (oomycète responsable du mildiou) ;
  • Virus PVY et ses variants ;
  • les bactéries pectinolytiques responsables des symptômes de jambe noire.

Partenaires : FN3PT et OP plants, INRAE (Rennes et Angers), ACVNPT (mildiou)

Mildiou

Contacts:   D. Andrivon

Le mildiou de la pomme de terre, causé par un oomycète Phytophthora infestans, constitue une menace importante pour les cultures de pommes de terre. Il s’adapte très rapidement aux variations de l’environnement (contournement de gènes de résistance variétale, résistance aux fongicides, évolution des traits de vie) en sélectionnant de nouveaux génotypes capables de se maintenir et de se disséminer. La connaissance et le suivi de cette évolution est primordiale et a conduit à la mise en place d’un dispositif d’épidémio-surveillance, au niveau national mais aussi international.

mildiou

Symptômes foliaires de mildiou de la pomme de terre (C) FN3PT

En France, le dispositif est coordonné par INRAE Igepp et implique de nombreux acteurs de la filière pomme de terre, dont pour le plant, certains partenaires de l’UMT (ACVNPT, FN3PT/OP).

L’objectif principal des travaux est, via un suivi régulier des populations nationales de P. infestans, et via l’insertion de ces données dans un cadre supra national (réseau Euroblight) de 1) comprendre les dynamiques de répartition et de changement à l’œuvre dans ces populations, 2) détecter rapidement de nouveaux génotypes potentiellement émergents et 3) identifier les moyens (types de résistance variétale par exemple) adaptés à les contenir.

Ces travaux seront conduits en particulier dans le cadre de deux projets collaboratifs: 

  • IPMBlight 2.0, (2016-2019 ; http://euroblight.net/research-projects/ipmblight20/) visant à  la prédiction des changements au sein de populations de P. infestans et à leur intégration dans les outils de prévision du risque mildiou ;
  • PotStaR, (2017-2020) sur la réponse adaptative des populations de P. infestans à des résistances variétales plus ou moins stables dans l’espace et dans le temps.

Virus Y

contact: L. Glais

Le PVY (Potato virus Y) est actuellement en Europe le principal virus sur pomme de terre. Le virus Y est l’une des espèces virales reconnue comme étant la plus variable en raison de sa grande capacité d’évolution de son génome.

Principales actions envisagées :

  • Epidémio-surveillancesur les populations de PVY présentes dans les différentes zones de production de pomme de terre (en France et à l’étranger), avec des prospections terrain pour collecter des isolats viraux et ensuite leur caractérisation sérologique, biologique et moléculaire
  • Développement ou évaluation de nouveaux outils de diagnostic de virus, dans le prolongement de la mise au point d’un outil de détection du PVY par PCR en temps réel sur les différents organes de la pomme de terre.
virus1
virus2
virus3

Virus Y de la pomme de terre : symptômes foliaires, représentation schématique du génome d’isolats PVY et détection par PCR en temps réel (crédits : Y.Le Hingrat et L. Glais)

Bactéries pectinolytiques (maladie de la jambe noire)

Contact:  V. Hélias

La maladie de la jambe noire causée par des bactéries des genres Pectobacterium et Dickeya est responsable de dégâts importants en culture de plant avec d’importances conséquences économiques. Les études antérieures ont mis en évidence une évolution importante dans la composition et la diversité du complexe bactérien impliqué dans la maladie.

Les actions proposées dans le programme visent à poursuivre et consolider ces travaux avec :

  • des prospections annuelles de terrain permettant la constitution d’une collection de souches bactériennes de Dickeya et Pectobacterium;
  • une caractérisation du complexe d’espèces bactériennes associées aux symptômes de jambe noire par typage phénotypique (caractérisation biochimique, étude du pouvoir pathogène) et génotypage via des gènes marqueurs et séquençage total,
  • le développement d’outils de détection adaptés et spécifiques des espèces à risque et le transfert de ces méthodologies vers les laboratoires de certification.
illustration_prospection_JN_600
illustration_JN
bacterie 3

Prospections en parcelles, symptômes de jambe noire et isolement des bactéries pectinolytiques sur le milieu semi-sélectif  CVP  avant caractérisation  (photos : V. Hélias)